[Accueil] | [Contact]

Nouillonpont


Téléphone : 03 29 85 90 75

 Email: mairie-nouillonpont@orange.fr

Fax : 03 29 85 90 75

Horaires d’ouverture de la mairie au public : le mardi et le vendredi de 14h à 18h, le samedi de 9h à 12h.

Permanence des élus : Mardi à 14h et le samedi à 11h

Nom du Maire : Thierry MAZET

Noms et fonctions des adjoints :

Pierre JUNG (premier adjoint)

Jean-Paul REMY  (deuxième adjoint)

Délégués communautaires : Thierry MAZET, Pierre JUNG

Nom du secrétaire de mairie : Marie-Françoise BLONDIN-AUBRY

Nombre d’habitants : 250

Nombre de foyers : 100

Superficie : 910 hectares

Superficie boisée : 148 hectares


Quelques mots sur Nouillonpont...

par Pierre Charpentier


- Origines du nom : En 1220, le village s’appelait « La Nova Longa Villa Pontis », parce que fut construit un nouveau pont sur l’Othain. Par la suite, Novi Longa Villa Pontis fut raccourci en Novillonpont, puis Novellonpont devenu Nouillonpont.

- Pourquoi le village a-t-il été construit en cet endroit ? Parce que l’on y trouvait l’eau en abondance, grâce à la route Paris-Trèves, appelée Voie austrasienne. Il fut construit en longueur, à l’abri des crues de la rivière puis plusieurs autres rues furent construites par rapport à la grande rue appelée aujourd’hui Rue Philippe Vayringe, dont l’une, appelée aujourd’hui Rue du Moulin, se trouve parfois inondées par les grosses crues de l’Othain particulièrement l’ancien moulin Macadon, qui se trouve parfois isolé pendant quelques jours. Nouillonpont est le type même du village-rue lorrain. La rivière fournissait aussi aux habitants de nombreux poissons à manger ; à l’époque, c’était primordial.

- Nom des habitants : les Novelpontains, d’après l’ancien nom ou les Nouillonpontains. En patois, les habitants du village s’appelaient familièrement les « Chiapossons », c’est-à-dire « les chieurs de poissons », à proprement parler les mangeurs de poissons. Un ancien dicton local, un peu moqueur, disait « Sous l’pont d’Nawllonpont » (prononcer Naouillonpont), la pouille couve et le pouillon pond, c’est-à-dire la poule couve et le coq pond sous le pont de Nouillonpont. La commune possède 900 hectares de plaine et 150 hectares de forêts (Reverdel et Warphémont).

Histoire :
- Personnages célèbres : Peu de faits historiques sont connus à ce jour. Au temps de Charles VII, à la fin du XVème siècle, le seigneur de Nouillonpont et de Woëcourt s’appelait Jehan de Metz ou Jean de Metz. C’était un officier, attaché de la défense de la frontière. Jehan de Metz ou Jean de Novellonpont, devint l’écuyer de Jeanne d’Arc, qu’il accompagna partout, au cours des batailles qui amenèrent Jeanne d’Arc à délivrer Orléans et débarrasser la France de l’occupation anglaise. Son nom est d’ailleurs mentionné à la Basilique de Domrémy-la-Pucelle.
Philippe Vayringe, né le 21 Septembre 1684, dans une famille nombreuse de paysans du village, fut instruit par l’abbé de Rouyn, curé-prieur de Woëcourt (ancienne abbaye) et de Nouillonpont. Sa maison natale devait se trouver sur la Place des monuments aux morts, au niveau du hangar agricole actuel. Jeune homme intelligent, il devint un célèbre physicien, horloger et mécanicien. Il participa notamment à la construction de la célèbre horloge de la Cathédrale de Strasbourg. Devenu académicien et professeur de physique expérimentale à Nancy (rue du même nom), il fut surnommé, grâce à ses connaissances, « l’archimède lorrain ». Il perfectionna des instruments d’astronomie et mourut à Florence en Italie, le 24 mars 1746, où il était allé en 1937 avec le dernier duc de Lorraine. Une plaqua apposée à la mairie rappelle son souvenir.

- La commune pendant les deux guerres : Au cours de la Grande Bataille, seulement quelques maisons du village ont été détruites ou brûlées, alors que tous les villages situés sur la rive gauche de l’Othain sauf Duzey, ont été presque tous détruits ou très endommagés. Pendant la Guerre de 14/18, sous l’occupation allemande qui dura 4 ans, les cloches ont été dérobées (comme dans tous les villages voisins) pour se servir du bronze afin d’en faire des canons. Quelques habitants, dont ma famille maternelle, ont été déportés, parce qu’ils résistaient aux troupes de l’occupation. Par ailleurs, le village lui-même a peu souffert de la guerre 14/18, car il a été rapidement occupé, et les obus allemands passaient au-dessus, pour tomber vers Muzeray. Le village n’a pas du tout souffert au cours de la guerre 39/45 malgré l’énorme trafic militaire allemand puis américain circulant sur la R.N. 18.

- Vestiges du passé : Le plus ancien monument de la commune est la Chapelle Saint-Hubert, située derrière l’église et qui est datée de 1595. La commune n’a pas, que l’on sache, d’armoiries locales et n’est pas jumelée avec une autre commune. L’aspect a peu changé depuis 1945, sauf le campanile du clocher qui a été démonté, ce qui a quelque peu mutilé le bâtiment. Une grande salle des fêtes a été construite par l’équipe du foyer rural en 1973, sur la place de la ferme Charpentier-Pierson.  Cette salle a encore été dernièrement agrandie et surtout embellie. Quelques anciennes maisons ont été détruites et reconstruites à neuf et d’autres rénovées. En plus un élevage de veaux a été construit, un ensemble de bâtiments pour une ferme G.A.E.C. et une ferme neuve sur le chemin dit du Seau. De plus, un gros élevage porcin tout neuf a été aménagé au-dessus de la ligne de chemin de fer, au lieu-dit « Jumont, la Warinaux », d’où le nom de cet élevage, qui emploie plusieurs personnes. Le hameau des fermes de Woëcourt, incendié en partie en 14/18, s’est agrandi et sa population approche les 20 habitants.


Association Nouillonpont et son Passé

L'association  Nouillonpont et son Passé a pour but de rechercher, d'inventorier, de préserver, d'acquérir, de rassembler, de faire connaître tous les ouvrages, fascicules, documents, photos, objets, écrits, témoignages, etc..., concernant l'histoire de NOUILLONPONT et des environs et l'histoire des habitants.

L'association a pour objet de rechercher la participation de la population et de toutes personnes intéressées aux activités et objectifs définis concernant le passé et l'avenir.

L'association a également pour objet de collaborer avec toutes les collectivités, associations, organismes ou personnes poursuivant des buts similaires, complémentaires ou autres.

Le siège social de l'association est fixé à la mairie de Nouillonpont.

Président : Pierre MANGIN 5, Rue Philippe VAYRINGE 55230 NOUILLONPONT - tel : 03-29-85-96-12 

Vice-Président : Emmanuel HANNOTIN

Secrétaire-trésorier : Pierre CHARPENTIER

Membres : Suzanne GOBERT, Geneviève HANNOTIN, Lucette MONTI

Les tomes 1,2 et 3 édités par l'association de Nouillonpont et son passé sont disponibles (coût : 10 € l'exemplaire)

Tome 1 (2003) :                                                                                                                                                                                 

 Sommaire : La vie au village durant l'occupation allemande 14/18.

Vues rétro du village

La vie religieuse

Tome 2 (2004) :                                                                                                                                                               

Sommaire : Un tableau du peintre allemand Oefelee dans le coeur de l'église de Nouillonpont

Les progammes des théâtres

Almanach - Annuaire indicateur meusien

L'école à Nouillonpont

Bataille du 24 Août 1914 à Nouillonpont

Nouillonpont sous l'occupation allemande en 1914-1918

Les contemporains - Activité rurale annexe : le piégeage

La Chapelle Saint-Hubert de Nouillonpont (1ère partie)

Une bonne histoire en patois

Philippe Vayringe, physicien des ducs de Lorraine

Tome 3 (2005) :                                                                                                                                                               

Sommaire : Le pont de Nouillonpont

Le foyer rural "Les dynamiques" (1962-1986)

Les contemporains, le coiffeur au village

Mise à terre d'un mini géant

La chapelle Saint-Hubert de Nouillonpont

L'itinéraire d'Icare

A la mémoire de Pierre Violet, aviateur 14-18

Nouillonpont 14-18 : chroniques d'un village occupé 

Contacts : Pierre MANGIN 5, Rue Philippe VAYRINGE 55230 NOUILLONPONT - tel : 03-29-85-96-12 


Tome 4 (2012):

Sommaire :

          La Chapelle Saint-Hubert, un patrimoine exceptionnel enfin restauré

          Mémoire orale, Vécu de Nouillonpont - années 1935 à 1950

          Notre premier Boche

          Le couteau

          Anecdotes, Souvenirs - Vécu - Traditions

Contact : Pierre MANGIN  5, Rue Philippe VAYRINGE 55230 NOUILLONPONT - tel: 03.29.85.96.12


Tome 5 (2015):

Sommaire :

          L'Eglise St Martin

          L'origine du nom de la commune

          Le petit patrimoine rural

          L'histoire de Jean de Metz, seigneur de Nouillonpont

          Des cours d'eau et des chemins du Kem

          Du "pied mal chaussé" de Woëcourt

          Photos de l'Ecole de Nouillonpont

          La présence des Allemands en 1914/1918

         Anecdotes - souvenirs - vécu - traditions

         L'écrivan Geroges Druilhet

        La fête de la St-Jean le 25 juin 1993

        La crêche vivante Noël 1984

Contact : Pierre MANGIN  5, Rue Philippe VAYRINGE 55230 NOUILLONPONT - tel: 03.29.85.96.12




[Version complète] Version complète